Category Archives: Lettres d’informations

Lettre d’information n°28

Bonjour à tous,

Le dernier conseil métropolitain avant cette trêve estivale a mis en lumière l’action volontariste de la Métropole en matière d’accès au logement pour tous. Une action reconnue au niveau national puisque notre territoire a été retenu  pour mettre en œuvre, de manière accélérée, la politique « pour le logement d’abord ». Pour Françoise Cloteau, vice-présidente déléguée à l’hébergement et aux gens du voyage, cette reconnaissance donne à la Métropole et à ses partenaires, l’opportunité de changer de paradigme en plaçant les personnes accompagnées au cœur des priorités et en favorisant leur accès direct au logement.

Dans le contexte actuel que nous connaissons et qui vient bouleverser le modèle économique du logement social en France, la signature de conventions d’objectifs avec plusieurs bailleurs sociaux du territoire également votée lors de ce dernier conseil pose les bases d’un véritable « pôle public de l’habitat » pour notre Métropole. Aides directes, garanties d’emprunt, accès au foncier … la Métropole apporte ainsi un soutien renforcé et adapté à leurs besoins spécifiques pour servir, avec elle, les objectifs ambitieux de notre PLH.

Répondre au besoin fondamental de se loger dignement reste une priorité pour le groupe ADIS. Collectivement, nous devons agir en accompagnant la production de logements pour tous sur l’ensemble de nos communes avec bien entendu un souci d’équilibre et de respect des identités territoriales.

Retrouvez dans cette nouvelle lettre d’information toutes nos interventions lors de ce conseil  ainsi que les actualités de notre Métropole.

N’oubliez pas de nous suivre sur notre page Facebook !

Bonne lecture et bel été à tous !

 

Accédez à la lettre d’information

La lettre d’information n°27 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

 

Le conseil métropolitain du 25 mai dernier a été marqué par l’adoption du compte administratif 2017. Cet exercice annuel est l’occasion pour nous de revenir sur l’année écoulée et sur la stratégie financière adoptée par notre Métropole dans le contexte national de désengagement de l’Etat que nous connaissons. Depuis 2014, la perte cumulée des dotations s’élève en effet à 35 millions d’euros pour notre seule intercommunalité.

Malgré cela, nous parvenons non seulement à maintenir une bonne santé financière, des taux de fiscalité stables et un niveau d’investissement considérable mais aussi à sanctuariser la dotation de solidarité communautaire versée aux communes. Ce choix politique est à saluer car les récents bouleversements institutionnels ont réduit l’autonomie financière et fragilisé un certain nombre de nos communes. Il témoigne du caractère résolument solidaire de l’action métropolitaine envers ses communes.

Sur le terrain, notre Métropole est aussi présente et visible : des travaux d’envergure sont en cours sur la commune de Séchilienne avec la rénovation du réseau d’eau potable dont l’investissement s’élève à 1 million d’euros, la reconstruction du mur de la villa Rose et la rénovation du pont des Blancs. Ces aménagements auraient été difficilement supportables par la commune seule et sont un bel exemple de la solidarité intercommunale.

Retrouvez dans cette nouvelle lettre d’information toutes nos interventions lors de ce conseil  ainsi que les actualités de notre Métropole.

N’oubliez pas de nous suivre sur notre page Facebook !

 

Bonne lecture !

Jacques Nivon et Jean-Luc Poulet

co-présidents du groupe ADIS

 

 

 

 

 

Retrouvez la lettre d’information n°27 dans son intégralité

La lettre d’information n°26 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

 

Les politiques que nous menons depuis plusieurs années pour lutter contre la pollution atmosphérique marquent notre volonté de saisir tous les leviers dont nous disposons pour agir.

Pour autant, l’injonction du Conseil d’Etat afin que soit mis en œuvre un plan d’amélioration de la qualité de l’air sur des territoires dont GAM fait partie, nous amène à réinterroger notre action, à l’accélérer pour en intensifier les effets. La Métropole s’est donc associée à l’élaboration d’une feuille de route qualité de l’air par l’Etat tout en l’interpelant, lors du dernier conseil métropolitain, sur des décisions d’ordre technique, réglementaire mais aussi financier, et relevant de ses attributions, qui pourraient améliorer de manière significative l’efficacité de nos politiques locales.

Si les actions sur les principales sources de pollution que sont le chauffage au bois et les déplacements routiers sont essentielles et largement développées dans cette feuille de route, le groupe ADIS a tenu à rappeler le rôle aussi important, et pourtant absent, de la couverture végétale en zone urbaine. Les arbres y agissent en effet comme de véritables remparts en retenant les particules fines contenues dans l’atmosphère. Des villes et des métropoles dans le monde ont pris en compte ce rôle vertueux et ont décidé d’augmenter le taux de couverture végétale, comme l’a d’ailleurs engagé la ville de Grenoble et peut être aussi d’autres communes de la Métropole.

Nous avons enfin souhaité redire que la sensibilisation aux enjeux environnementaux est, elle, fondamentale. Tous les canaux de communication et notamment, ceux de masse, que nous voyons mobilisés pour promouvoir le covoiturage ou l’auto-stop en temps de grève ferroviaire devraient également être utilisés pour faire prendre conscience à nos populations de l’urgence qu’il y a à changer nos comportements.

Retrouvez dans cette nouvelle lettre d’information toutes nos interventions lors du dernier conseil métropolitain ainsi que les actualités de notre Métropole.

Bonne lecture !

Jacques Nivon et Jean-Luc Poulet

co-présidents du groupe ADIS

 

 

 

 

 

Retrouvez la lettre d’information n°26 dans son intégralité

La lettre d’information n°25 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

Cette nouvelle lettre d’information est l’occasion de revenir sur les conseils de notre Métropole qui se sont réunis les 2 et 9 février derniers. Le premier a été consacré au vote du budget 2018 qui porte, comme chaque année, les grandes priorités métropolitaines que sont l’attractivité de notre territoire, la cohésion sociale et territoriale ainsi que la transition écologique.  Un budget résolument ambitieux en matière d’investissement. Un investissement que nous voulons en proximité avec les communes, au service du quotidien mais aussi porteur pour l’avenir. Avec les nombreux transferts de compétences en direction de notre Métropole, celle-ci porte en effet une forte responsabilité sur la qualité de nos services publics locaux.

Le conseil métropolitain du 9 février a quant à lui été marqué par l’adoption unanime d’un vœu demandant une prise en compte par l’Etat des enjeux de la desserte ferroviaire pour la région grenobloise.

Nous profitons de cette lettre d’information pour souhaiter la bienvenue à Jean-Luc Corbet et Jocelyne Béjuy, respectivement maire et première adjointe de Varces-Allières-et Risset qui ont rejoint le groupe ADIS.  Cette énergie supplémentaire sera mise au service de notre ambition : faire conjuguer la proximité avec la différence, la communauté avec la diversité, pour un développement équilibré et solidaire. Avec 29 élus, ADIS devient désormais le premier groupe de la Métropole.

  Bonne lecture !

Jacques Nivon et Jean-Luc Poulet

co-présidents du groupe ADIS

 

 

 

 

 

 

Retrouvez la lettre d’information n°25 dans son intégralité: budget 2018 de Grenoble-Alpes Métropole, retour sur le Conseil du 9 février etc…

La lettre d’information n°24 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

Depuis 3 années maintenant, le groupe ADIS travaille au sein de la majorité pour un développement équilibré et solidaire de nos territoires dans leur diversité. Nous remercions nos collègues qui ont accepté des responsabilités au sein de l’exécutif, ceux qui sont impliqués dans différentes instances mais aussi les conseillers municipaux qui sont des relais essentiels de la politique métropolitaine dans nos communes. Nous agissons toujours avec le souci d’être constructif, force de propositions et à l’écoute des besoins qui remontent des communes et de leurs habitants. C’est pourquoi nous avons mené, en 2017, une enquête auprès de nos élus communaux qui a donné lieu au rapport « Bloc communal : faire Métropole ensemble » émettant plusieurs propositions concrètes pour faciliter les relations Métropole-Communes au quotidien et favoriser l’implication des élus municipaux dans les décisions politiques. Ces enjeux sont essentiels et nous sommes particulièrement fiers qu’ils soient portés par un membre de notre groupe à travers une délégation dédiée. Faire avancer ces propositions représente un chantier de taille pour cette nouvelle année. Nous comptons sur vous tous pour y œuvrer et faire Métropole ensemble !

Retrouvez toute l’actualité de notre Métropole dans cette nouvelle lettre d’information.

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Bonne lecture !

Jacques Nivon et Jean-Luc Poulet

co-présidents du groupe ADIS

Retrouvez la lettre d’information n°24 du groupe ADIS: retour sur le Conseil Métropolitain du 22 décembre, tribune n°17 pour le développement harmonieux du couple Métropole/communes etc…

Lettre d’information n°23 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

La dernière séance du conseil métropolitain a permis d’acter des décisions très importantes pour notre métropole, parmi lesquelles l’adoption définitive d’un PLH juste et ambitieux. L’ambition et la justice, c’est le minimum que nous devons à nos habitants. Nous avons tenu à le réaffirmer en adoptant un vœu de soutien en direction des bailleurs sociaux et surtout de nos habitants les plus en difficulté. Car en portant un PLH qui ambitionne d’apporter une réponse à nos 15 000 demandeurs de logements sociaux, ce avec l’aide de nos partenaires que sont les bailleurs mais aussi les entreprises du BTP, nous nous devons d’entendre la mobilisation et la colère du monde du logement social. En répercutant la réduction des APL sur les loyers des bailleurs sociaux comme le prévoit la loi de finances, c’est en effet son modèle de financement qui risque d’être fragilisé.

Dans nos communes rurales, nous craignons particulièrement cette fragilisation car il est très difficile d’y attirer les bailleurs tant le foncier est cher et limité. Les  opérations risquent de ne pas y voir le jour, et les différences entre nos territoires se creuser davantage.

C’est pourquoi, le groupe ADIS tient à réaffirmer tout son soutien aux bailleurs ainsi qu’aux entreprises du BTP tout comme sa volonté de mobiliser tous les moyens nécessaires pour défendre le droit essentiel de nos habitants de pouvoir disposer d’un toit.

Le conseil métropolitain du 10 novembre dernier a également été l’occasion pour nos élus d’acter des décisions importantes dans le domaine des déchets et de l’énergie au travers de feuilles de route essentielles pour le développement durable de notre territoire.

Retrouvez toute l’actualité de notre Métropole dans notre nouvelle lettre d’information.

  Bonne lecture !

Jacques Nivon et Jean-Luc Poulet

co-présidents du groupe ADIS

Retrouvez la lettre d’information n°23 dans son intégralité: Feuilles de route déchets et énergie, Cœurs de Ville Cœurs de Métropole Grenoble, délibérations des vice-présidents ADIS etc…

Lettre d’information n°22 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

Après une coupure estivale bienvenue, nous entamons cette rentrée 2017 avec inquiétude. Les annonces du gouvernement sur la diminution des contrats aidés et les débats à venir sur l’exonération de la taxe d’habitation soulèvent de nombreuses interrogations sur l’avenir de nos collectivités territoriales. Ces mesures, qui s’inscrivent dans la continuité des baisses très importantes des dotations que nous subissons depuis 2012, font porter un risque réel à la santé financière de nos collectivités territoriales et mettent en danger les services publics essentiels qu’elles portent au quotidien. La prise de compétence GEMAPI, dont nous avons voté les modalités de transfert lors du Conseil Métropolitain du 29 septembre, est une autre de ces décisions qui impactent les finances de la Métropole, et, par ricochet, celles de nos habitants. Ce transfert, consécutif à la loi MAPTAM, va entraîner de nouvelles obligations à la Métropole, et donc de nouveaux coûts. N’étant accompagné d’aucun transfert financier de l’Etat qui permettrait de financer ces nouvelles dépenses, le Conseil Métropolitain a instauré une taxe GEMAPI à hauteur de 2,5 millions d’euros. Un montant qui permettra de couvrir en partie les nouvelles dépenses pour la Métropole, le reste étant pris en charge par le budget général. Cette solution, qui n’est satisfaisante pour personne dans la mesure où elle représente une nouvelle charge pour les ménages de l’agglomération, était pourtant la seule solution envisageable. Nous pouvons d’ailleurs remercier le travail des services de la Métropole et du vice-président en charge de l’eau Christophe Mayoussier.

Ce Conseil Métropolitain a également été l’occasion de changements dans l’exécutif, avec des nouvelles fonctions pour deux membres de notre groupe : Guy Jullien, qui poursuit en tant que vice-président sa mission essentielle auprès des commerçants, des artisans et des PME, et Jean-Luc Poulet, nommé conseiller délégué aux relations communes-Métropole. Une mission d’autant plus capitale, que nous, élus du bloc communal, devrons être mobilisés contre les baisses de dotation pour défendre nos services publics de proximité.

Retrouvez l’ensemble de nos interventions ainsi que les actualités métropolitaines dans notre nouvelle lettre d’information.

 Bonne lecture !

Jacques Nivon

co-président du groupe ADIS

Retrouvez la lettre d’information du groupe ADIS: prise de compétence GEMAPI, évolution de l’exécutif métropolitain etc….

 

La lettre d’information n°21 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

Nous avons voté le 30 juin dernier le compte administratif 2016 de notre Métropole. Il confirme la situation préoccupante dans laquelle se trouvent notre collectivité et plus largement l’ensemble de notre bloc communal.  Si nous parvenons à maintenir notre niveau d’investissement, nous devons rester vigilants et le faire de manière efficace ; investir sur nos compétences obligatoires ; celles qui font le quotidien de nos administrés telles que la voirie ou la gestion des déchets, celles qui contribuent à conforter l’activité économique en mettant l’accent sur la réhabilitation des friches industrielles. Nous devons aussi penser nos investissements dans le souci de la solidarité avec les territoires enclavés et dépourvus de services mais aussi ceux dont une part importante de la population est en grande précarité.

La baisse continue des dotations de l’Etat, tel un feu orange, nous impose de ralentir et de réaliser des économies sur tous les leviers dont nous disposons. C’est ce que nous faisons quotidiennement à notre échelle, en tant qu’élu. Mais devons-nous pour autant rester inactifs ? Notre responsabilité est d’alerter nos populations, de pointer du doigt les politiques qui nous conduisent à réduire les services, à vendre du patrimoine, à peser sur les conditions de travail des agents, et même parfois à augmenter la fiscalité. Dans nos communes, les Maires et les conseillers municipaux, le plus souvent bénévoles, sont à la disposition de leurs habitants, jour et nuit, en astreinte permanente. Ils sont prêts à prendre leurs responsabilités si l’Etat prend lui aussi les siennes.

Il est temps que nos élus, et les associations qui nous représentent fassent remonter notre inquiétude et mènent une action marquante auprès des représentants de l’Etat et de la population.

Le groupe ADIS a donc tenu à rappeler l’urgence de la situation lors du dernier conseil métropolitain.

Retrouvez l’ensemble de nos interventions ainsi que les actualités métropolitaines dans notre nouvelle lettre d’information.

Bonne lecture et un bel été à tous  !

Jacques Nivon et Jean-Luc Poulet

co-présidents du groupe ADIS

Retrouvez la lettre d’information n°21 du groupe ADIS: retour sur le Conseil Métropolitain du 30 juin, avis favorable au réaménagement de l’A480 et du Rondeau, actualités de la politique métropolitaine de soutien aux commerces etc…

 

Lettre d’information n°20 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

Le conseil de Grenoble Alpes Métropole vient d’adopter le nouveau schéma multimodal de mobilités Grand Sud. Attendu depuis l’entrée de l’ancien Sud Grenoblois à la Métro, il est au cœur des problématiques liées aux déplacements, à l’habitat et à l’économie de notre territoire. Sur cette zone étendue qu’est le Grand Sud, la voiture est encore le seul moyen efficace pour rejoindre le cœur de l’agglomération et il est urgent d’offrir à ses habitants une alternative attractive à ce mode de déplacement coûteux et polluant. Avec des réponses innovantes et adaptées à un territoire marqué par des vallées enclavées, ce schéma constitue un vrai progrès  et c’est bien légitimement qu’il provoque l’impatience des élus et des populations les plus mal desservies. Il devra être à la hauteur de leurs attentes et de la mutation que va connaître très prochainement le Sud Grenoblois avec la levée de plusieurs PPRT. Si l’effort financier consenti pour mener à bien ce projet est considérable, il paraît encore insuffisant au regard des besoins que nous constatons. C’est pourquoi, nous souhaitons que la Métropole concentre ses ressources financières sur ses propres compétences, et notamment la mobilité sur laquelle nous devons mettre la priorité.

Je profite de cet édito pour vous annoncer la nomination de Jean-Luc Poulet en tant que co-président du groupe ADIS. C’est avec plaisir que nous travaillerons ensemble pour défendre les valeurs de notre groupe.

Retrouvez au sommaire de cette lettre d’information : le conseil métropolitain du 19 mai 2017, les actualités de la Métropole, de nos communes et de notre groupe.

  Bonne lecture !

 

 

 

 

 

Retrouvez la lettre d’information n°20 du groupe ADIS en intégralité: retour sur le conseil métropolitain du 19 mai, nomination de Jean-Luc Poulet comme co-président du groupe ADIS etc…

Lettre d’information n°19 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

Lors du vote du budget le 17 mars dernier, j’ai tenu à rappeler plusieurs priorités du groupe ADIS s’agissant de nos finances locales : la volonté de ne pas laisser augmenter la pression fiscale sur les ménages ni sur les entreprises et le refus d’utiliser l’emprunt s’il nous conduit hors de la zone de sécurité. C’est bien l’orientation choisie par notre Métropole et malgré des ressources très limitées, nous avons choisi de maintenir notre niveau d’investissement alors que la plupart des collectivités le baisse. C’est un signal important pour la qualité de notre service public, l’activité et l’emploi sur notre territoire. Cette volonté nous invite aussi à être exigeants sur la qualité et les retombées de ces investissements : ils doivent à la fois  répondre à nos engagements et garantir à nos concitoyens une action publique efficace et rigoureuse. Cela doit également passer par la maîtrise de nos charges de fonctionnement qui vont faire l’objet d’une attention toute particulière avec la définition d’un plan pluriannuel de fonctionnement. Il donnera à nos services des orientations en matière de gestion générale et d’évolution de la masse salariale. Nous devons être extrêmement vertueux sur cette question tout en ayant une approche humaine et bienveillante de la réalité de nos services et de nos agents.

Retrouvez au sommaire de cette lettre d’information : le vote du budget 2017 et le retour sur le conseil Métropolitain du 24 mars dernier.

           Bonne lecture !

Retrouvez la lettre d’information n°19 du groupe ADIS en intégralité: vote du budget 2017, départ de Jean-Pierre Villoud, stratégie territoriale de sécurité et de prévention etc…

1 2 3