Category Archives: Articles

[La Métropole dans vos communes] Chaudière à granulés pour la mairie de Briré, collecte de textile…

Dans le cadre de la rénovation de sa mairie, Brié et Angonnes a opté pour une chaudière à granulés soutenue par le fonds de chaleur renouvelable de Grenoble Alpes Métropole : moins d’émissions de CO2, plus d’opportunités pour la filière bois!

Une expérimentation de la collecte de textiles a été organisée durant les mois de septembre et octobre dans plusieurs communes de la Métropole, notamment à Bresson, Quaix en Chartreuse et Varces. Une expérimentation qui vient compléter l’offre actuelle proposée par de nombreuses associations ainsi que par les déchèteries métropolitaines et qui devrait être renouvelée au printemps 2019.

La Casemate s’invite chez vous – avec le soutien de la Métropole – ! L’objectif est de faire découvrir et partager la culture scientifique aux publics qui ne fréquentent pas les Fab Labs ou géographiquement éloignés en se déplaçant au plus près des habitants. Déjà partie à la rencontre du Gua, elle est jusqu’au 17 novembre à Vizille. Consultez toutes les dates de la tournée et accueillez la chez vous via le prochain appel à participation prévu en février 2019!

Qualité de l’air, renforcement de l’accessibilité Grand Sud : les principales décisions du comité syndical du SMTC du 4 octobre 2018

Françoise Gerbier a présenté aujourd’hui la convention de partenariat entre le SMTC et le Département pour l’amélioration de la ligne Transisère Express 3 Vizille-Grenoble. 400 000 euros apportés par le SMTC pour :

  • Créer 10 courses supplémentaires en direction de Grenoble et 12 en direction de Vizille
  • Créer un service dominical avec 6 A/R les dimanches
  • Créer une course supplémentaire en direction de Vizille pendant les vacances d’été

Elle a également présenté l’avis du SMTC sur la Zone de Circulation Restreinte qui a pour objectif de réduire la population en limitant progressivement le transport de marchandises effectué par les véhicules utilitaires légers (VUL) et les poids-lourds ( les plus polluants. Intégrant pour l’heure un périmètre de neuf communes (Echirolles, Eybens, Grenoble, La Tronche, Poisat, Le Pont-de-Claix, Saint-Egrève, Saint-Martin-d’Hères, Saint-Martin-le-Vinoux), elle entrera en vigueur au printemps 2019 et interdira, sauf dérogations, les VUL et PL :

  • en CQA5 en 2019
  • en CQA4 en 2020
  • en CQA3 en 2022
  • en CQA2 en 2025

[Qualité de l’air] La Métropole et le SMTC rendent leur avis sur la zone de circulation restreinte

La ZCR a pour objectif de réduire fortement la pollution à l’oxyde d’azote en limitant progressivement le transport de marchandises effectué par les véhicules utilitaires légers (VUL) et les poids-lourds ( les plus polluants. Intégrant pour l’heure un périmètre de neuf communes (Echirolles, Eybens, Grenoble, La Tronche, Poisat, Le Pont-de-Claix, Saint-Egrève, Saint-Martin-d’Hères, Saint-Martin-le-Vinoux), elle entrera en vigueur au printemps 2019 et interdira, sauf dérogations pour certains véhicules, les VUL et PL :

  • en CQA5 en 2019
  • en CQA4 en 2020
  • en CQA3 en 2022
  • en CQA2 en 2025

Le SMTC, le 4 octobre, puis la Métropole, le 5 octobre ont rendu un avis favorable.

Retrouvez l’intervention de Françoise Gerbier, vice-présidente au SMTC :

 

[Allocutions] : retrouvez les interventions des membres du groupe ADIS lors du dernier conseil

Françoise Cloteau intervient au sujet du transfert de la compétence emploi et insertion : la puissance métropolitaine est la plus à même d’accompagner nos habitants car la plus à même d’offrir une équité de service et de les rapprocher des acteurs économiques locaux.

Elle est également intervenue au sujet de l’arrêt du projet de PLUI réalisé dans la dentelle au plus près des réalités de nos communes de la plus grande à la plus petite : au cœur de ce projet, et le groupe ADIS y tient : la modération de la consommation foncière avec la volonté de préserver nos paysages et de reclasser une centaine d’hectares en faveur de l’agriculture.

Elle présente enfin une délibération foncière qui acte la cession d’un terrain sur les communes de Pont de Claix et de Champagnier pour réinstaller le groupement des carriers, une délibération stratégique pour avancer sur la création de l’aire de grand passage des gens du voyage.

Au sujet de la délibération cadre sur le patrimoine arboré, Jacques Nivon propose d’associer les écoles à la plantation et à la surveillance des arbres :

AU sujet du Schéma directeur des espaces économiques, il salue l’ambition métropolitaine en faveur de la croissance économique, une croissance que nous voulons durable, respectueuse de l’environnement et surtout créatrice de richesses et d’emploi pour tous.

Sécurisation des réseaux de Vif, Varces et Le Gua, amélioration du réseau de Séchilienne, poursuite de l’harmonisation des prix de l’eau et de l’expérimentation du tarif social de l’eau (près de 9500 ménages concernés en 2017)… Christophe Mayoussier présente en conseil le rapport annuel sur la qualité et le prix du service public de l’eau.

Raphaël Guerrero présente les différentes délibérations relatives au budget principal et aux budgets annexes de la Métropole ainsi qu’à la fixation de la taxe GEMAPI.

Jean-Luc Poulet intervient au sujet du doublement de la prime air bois : utiliser un appareil performant c’est améliorer la qualité de l’air mais c’est aussi offrir une opportunité pour la filière locale du bois de chauffage. Nous devons l’aider à se structurer pour utiliser un bois de meilleur qualité donc moins polluant, développer des emplois non délocalisables, diminuer le trafic routier et réguler la forêt qui continue d’avancer sur notre territoire.

Guy Jullien présente le protocole d’accord entre la Métropole, les villes d’Echirolles, de Grenoble et la société Klépierre pour l’extension et la requalification de Grand’Place : il a pour objet de garantir la cohérence du projet avec les enjeux de la centralité Sud mais aussi ceux de l’équilibre commercial de notre territoire.

[La Métropole dans vos communes] : sécurisation des réseaux d’eau à Vif, Varces et Le Gua, école rénovée à Champagnier…

 

Vaulnaveys le Bas : une nouvelle route, le renforcement du réseau d’eau potable et de défense incendie… Des travaux d’ampleur menés par la Métropole pour assurer la sécurité des habitants.

 

Remplacement et optimisation des réseaux d’eau potable et d’assainissement à Brié et Angonnes par la Métropole de Grenoble : près de 500 000 euros investis qui vont notamment permettre la mise en conformité du réseau de défense incendie qui était une priorité pour le Maire, Bernard Charvet.

Plus d’offres pour le Grand Sud, nouveau service expérimental sur réservation pour les Mésage… : Retrouvez les nouveautés de la rentrée mobilités dans notre Métropole.

 

Ecole rénovée à Champagnier et nouvelle chaufferie au bois : un projet aussi rendu possible par le fonds de chaleur renouvelable de l’ADEME géré par la Métropole de Grenoble!

 

Comme promis il y a deux ans, la Métropole a sécurisé l’alimentation en eau potable des communes de Vif, Le Gua et Varces-Allières-et-Risset.
Pour le vice-président en charge, Christophe Mayoussier et pour Jean-Luc Corbet, maire de Varces Risset et Allières c’est la force de l’échelle intercommunale qui a permis la réalisation de ces travaux d’envergure, cela, sans majoration du prix de l’eau !

[Conseil] Emploi, chauffage au bois, schéma directeur des espaces économiques … : les autres décisions du conseil du 28 septembre 2018

D’autres décisions importantes à l’ordre du jour du conseil métropolitain du 28 septembre ont été prises par nos élus :

Le transfert de la compétence emploi et insertion : en cohérence avec l’exercice de la compétence économie, les élus métropolitains ont décidé de transférer également la compétence emploi et insertion. Une décision qui devra aussi être examinée par les conseils municipaux des communes de la Métropole.

 

Le doublement de la prime air bois : les ménages qui se doteront d’un nouvel appareil de chauffage label « flamme verte 7 étoiles » pourront désormais avoir une aide comprise entre 1600 et 2000 euros en fonction de leurs ressources.

Un Schéma Directeur pour nos Espaces Economiques : construit avec les communes, l’ensemble de nos partenaires, il ambitionne de conforter les activités productives de notre territoire, de donner plus de visibilité à nos pôles économiques, d’améliorer la qualité des espaces économiques et de répondre aux attentes des entreprises.

 

Une délibération pour réaffirmer la responsabilité écologique de la Métropole dans la gestion et la plantation du patrimoine arboré : assurer la pérennité, le renouvellement et le développement des arbres en ville pour conforter leur rôle environnemental et paysager.

Renforcer l’accessibilité du Grand Sud : les nouveautés de la rentrée 2018 votées par le SMTC

Françoise Gerbier a porté de nouvelles délibérations pour développer les mobilités du territoire Grand Sud lors du comité syndical du SMTC du 28 juin 2018. Ces décisions rentrent dans le cadre du schéma multimodal de mobilité de ce territoire adopté le 13 avril 2017 au SMTC.

Le renforcement de l’offre de transport de la ligne Express 3 assurant l’axe Grenoble-Vizille, en partenariat avec le département de l’Isère va porter le nombre de courses journalières de 45 à 67. En période scolaire, la fréquence monte ainsi à 10 minutes en heures de pointe et 30 minutes en heures creuses.

Le renforcement de la Flexo 65 en améliorant la desserte de Vizille avec 6 arrêts supplémentaires va permettre de mieux connecter les Vizillois au sud de Grenoble avec une offre directe de transport en commun. Elle permettra, par ailleurs, la liaison entre le Péage de Vizille et la gare de Chantefeuille.

L’expérimentation du transport à la demande zonal pour les communes de Notre Dame de Mésage et Saint Pierre de Mésage à travers l’application Chronopro va permettre aux habitants de rejoindre Vizille plusieurs fois par jour grâce à une réservation préalable. Cette expérimentation déjà en œuvre va prendre toute son ampleur à la rentrée. Cette nouvelle offre propose une solution vraiment innovante pour des communes de coteaux peu peuplée avec un habitat dispersé où l’offre de transport traditionnelle ne peut être développée. Son succès pourra conduire le SMTC à déployer cette formule dans d’autres communes du territoire, c’est le souhait qu’a formulé Françoise Gerbier en conclusion de son intervention.

La nouvelle grille tarifaire a également été adoptée avec la décision de geler les tarifs des abonnements pour les 4-24 ans, pour les plus de 75 ans ainsi que pour les ménages les plus précaires. Françoise Gerbier en a profité pour dénoncer l’inégalité existante entre les enfants scolarisés du Département et ceux de l’agglomération et a fait le vœu de plus de gratuité pour les TC.

« Un nouveau directeur attendu cette année » – DL 1/02/2016

Danielle Mantonnier, présidente des Pompes Funèbres Intercommunales, a annoncé dans le cadre des vœux de la SEM le prochain recrutement d’un directeur ou d’une directrice. Elle a également salué ce « service publique de qualité, […] fruit du travail conjugué de toute une équipe de professionnels ».   

Vous pouvez retrouver l’article complet dans l’édition du 1er février du Dauphiné Libéré.

Comité syndical SMTC du 14 janvier: élection des nouveaux représentants

 

Suite au comité syndical du SMTC ce jeudi 14 janvier, découvrez ci-dessous la nouvelle composition de l’exécutif du SMTC, de son Bureau et des commissions:

Président: Yann Mongaburu

1er vice-président en charge du programme d’aménagement Chrono: Ludovic Bustos

2ème vice-présidente en charge des nouveaux territoires, nouvelles mobilités, et de la logistique urbaine: Françoise Gerbier

3ème vice-président en charge du renouvellement du matériel roulant: Jean-Claude Peyrin

4ème vice-présidente en charge du suivi des travaux: Elisabeth Legrand

Conseiller délégué en charge des ressources: Marcel Repellin

Conseillère déléguée en charge des relations avec les usagers: Francie Mégevand

Commission Appel d’Offres: Elisabeth Legrand, Anne Gerin, Délia Morote, Francie Mégevand, Bernard Charvet

Commission de délégation de service public: Elisabeth Legrand, Alan Confesson, Michel Octru, Amandine Germain, Bernard Charvet

Commissions ressources: Marcel Repellin, Amandine Germain, Ludovic Bustos, Francie Mégevand, Alan Confesson, Jean-Damien Mermillod-Blondin, Bernard Charvet, Elisabeth Legrand

Commission Réseau: Amandine Germain, Délia Morote, Francie Mégevand, Alan Confesson, Anne Gerin, Françoise Gerbier, Magdeleine Fasola, Jean-Paul Trovéro

Commission accessibilité: Alan Confesson, Jean Cupani, Magdeleine Fasola, Jean-Damien Mermillod-Blondin, Elisabeth Legrand

Commission consultative du service public local: Jean Cupani, Magdeleine Fasola, Elisabeth Legrand, Francie Mégevand, Alan Confesson, Michel Octru

Membre du Conseil d’administration de la SEMITAG: Francie Mégevand, Jean-Claude Peyrin, Ludovic Bustos, Françoise Gerbier, Jean-Paul Trovéro

Commission coopération avec les autres AOT: Yann Mongaburu, Francie Mégevand, Françoise Gerbier, Jean-Claude Peyrin, Ludovic Bustos

Retrouvez le comité syndical en intégralité sur la chaîne Youtube du SMTC

Lettre d’information n°8: nos communes construisent aussi la Métropole !

Le groupe ADIS a soutenu avec force la délibération cadre sur la participation citoyenne votée lors du conseil métropolitain du 6 novembre dernier.

Le processus historique qui a conduit à cette délibération nous rappelle combien nos prédécesseurs étaient déjà préoccupés par cette question.

Nous avons ici une politique concrète, ambitieuse et notre groupe tient à saluer la méthode exemplaire avec laquelle elle a été établie. Les élus ont été largement sollicités ; nous avons pris le temps de discuter et de construire une politique digne de ce nom. Il devrait toujours en être ainsi !

Trop d’annonces ont récemment été faites dans la presse avant même que nous, élus, ayons pu débattre de projets d’importance.

Nous devons interroger nos principes de communication et de circulation de l’information au sein même de notre conseil. La place du citoyen est fondamentale mais nous devons aussi réaffirmer la place des communes de nos élus locaux dans la construction métropolitaine. 1000 élus municipaux dans nos 49 communes, ce sont 1000 volontés au service du bien commun. C’est un chaînon incontournable de notre démocratie participative.

Nous avons donc profité de ce débat pour affirmer avec véhémence le fait que la commune est, et demeure l’échelon à même d’assurer la

proximité que nos concitoyens et nos concitoyennes sont en droit d’attendre.

Aussi, il devient impératif d’agir et de mettre en place des mesures, des dispositifs innovants pour associer nos conseillers municipaux, le plus en amont possible, aux grands projets à l’instar de ce que nous construisons avec les habitants de cette métropole.

Cela renvoie à notre chantier sur la territorialisation et sur les conférences territoriales qui seront un espace important pour la participation de nos communes mais il faut aller plus loin. Il est indispensable de poser les principes de l’implication des communes dans la définition de notre projet métropolitain. Le groupe ADIS a ainsi proposé une délibération cadre sur la participation « communale » qui pourrait faire le pendant de celle sur la participation citoyenne. Elle ferait office de charte métropolitaine régissant les relations Métro-commune et garantissant le fonctionnement harmonieux de notre démocratie locale avec la participation de tous les élus sans distinction. Signature Jacques Nivon3

 

 

 

 

 

Retrouvez la lettre d’information n°8 dans son intégralité: travaux de la CLECT, SMTC, protocole de gestion des pics de pollution etc…

1 2