Category Archives: Revue de presse

[Revue de presse] « Difficile de « sortir » des emprunts toxiques !  » DL 28/04/2016

Le Dauphiné Libéré du 28 avril consacre un important dossier aux emprunts toxiques contractés par les collectivités territoriales sur le territoire de la Métropole. Ces emprunts se caractérisent par un taux fixe inférieur aux taux du marché pendant les trois premières années, puis ensuite un taux indexé sur un indice évolutif « qui peut exploser » et ainsi créer un emprunt toxique. Parmi les collectivités touchées par ces emprunts, la Métropole, qui a contractée trois de ces emprunts, comme l’explique Raphaël Guerrero , vice-président chargé des finances et membre du groupe ADIS, dans le Dauphiné Libéré: « Les taux de départ étaient respectivement de 3,57%, 3,26% et 3,70% et ces taux sont restés fixes jusqu’en 2010. […] Le plus risqué est le prêt de 22M€, dont le taux est aujourd’hui de 19,74%, tandis que le second taux est le même qu’au départ, et le troisième n’a jamais bougé. Si on prend le prêt le plus risqué, on aurait dû payer, depuis 2011, plus de 8,4M€ d’intérêt. Or, la Métro n’a payé que 366 000€ et a provisionné le reste ». Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, détaille la position de l’institution: « Aujourd’hui , on a maintenu notre recours car on a des arguments et on estime qu’on a subi un préjudice qui demande réparation. Mais on a aussi approché la Sfil pour voir si une médiation était possible et on attend les propositions de son fonds de soutien. »

Retrouvez l’article du Dauphiné Libéré dans son intégralité sur le site internet du Dauphiné Libéré [réservé aux abonnés] ou dans l’édition du jeudi 28 avril 2016.

[Revue de presse] « Un atelier participatif à l’allure d’auberge espagnole » DL 26/04/2016

Le Dauphiné Libéré du 26 avril 2016 relate le premier atelier territorial mené par la Métropole dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme intercommunal. Ce premier atelier, qui concernait le territoire Nord-Ouest, était organisé à la mairie de Saint-Egrève et avait pour but de « recueillir les avis, aspirations et critiques des habitants sur tout ce qui touche à leur vie quotidienne, du cadre de vie aux déplacements en passant par l’environnement, le développement économique etc… ». L’atelier s’est achevé sur une synthèse de l’animateur, avec des éléments partagés entre les habitants: « la critique des bouchons en entrée nord de l’agglo, la nécessité d’améliorer la liaison ferroviaire Grenoble-Lyon, de favoriser les circuits courts… ».

Vous pouvez retrouver cet article sur le site internet du Dauphiné Libéré [réservé aux abonnés] ou dans l’édition du 26 avril.

[Revue de presse] Dauphiné Libéré du 6 avril « Mur/Mur 2: l’ambition n’est pas de façade »

Le Dauphiné Libéré du 6 avril revient sur le lancement du deuxième volet du dispositif Mur/Mur de la Métropole. Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole exprime le souhait « d’aller plus loin » après l’expérience Mur/Mur 1. Ce sont donc 12 millions d’euros qui seront « mis sur la table », « en élargissant l’offre pour accompagner tous les propriétaires dans le parcours de rénovation de leurs façades ». La Métropole estime que le programme Mur/Mur II débouchera sur 93 millions d’euros de travaux et 2000 emplois non délocalisables.

Retrouvez l’article sur le programme Mur/Mur 2 en intégralité dans l’édition du 6 avril du Dauphiné Libéré ou sur leur site internet [réservé aux abonnées].

[Revue de presse] Dauphiné Libéré du 2 avril 2016 « Tourisme: la Métropole met le paquet ! »

Le Dauphiné Libéré du 2 avril relate les débats lors du Conseil Métropolitain sur le schéma métropolitain de développement touristique. Fabrice Hugelé, vice-président de la Métropole en charge de l’économie, l’industrie, l’attractivité du territoire et le tourisme, a mis en avant les atouts de la Métropole grenobloise « largement au-delà de ce que l’on trouve dans les agglos équivalentes ». Geneviève Balestrieri a insisté au nom du groupe ADIS sur la nécessité de « replacer l’habitant au cœur du dispositif, mettre en valeur les espaces naturels, et tenir compte des produits touristique existants ».

Vous pouvez retrouver cet article en intégralité dans l’édition du samedi 2 avril du Dauphiné Libéré ou sur leur site internet [réservé aux abonnés].

« Un nouveau directeur attendu cette année » – DL 1/02/2016

Danielle Mantonnier, présidente des Pompes Funèbres Intercommunales, a annoncé dans le cadre des vœux de la SEM le prochain recrutement d’un directeur ou d’une directrice. Elle a également salué ce « service publique de qualité, […] fruit du travail conjugué de toute une équipe de professionnels ».   

Vous pouvez retrouver l’article complet dans l’édition du 1er février du Dauphiné Libéré.

« Les temps changent aux Pompes Funèbres Intercommunales (PFI) » – DL 20/12/2015

 

Le Dauphiné Libéré du 20 décembre relate les changements qu’ont connues les PFI suite au rapport de la Chambre Régional des Comptes, sous l’impulsion de son Conseil d’Administration et de la Métropole: baisse de la rémunération du futur directeur général, impossibilité d’indexer une part variable du salaire sur les résultats de la SAEM, nomination des directeurs adjoints par le Conseil d’Administration etc…

Retrouvez cet article en intégralité sur le site du Dauphiné Libéré

« ADIS continuera à apporter sa singularité au débat » – Dauphiné Libéré du 27 décembre

DL2712

Jacques Nivon, président du groupe ADIS, a rencontré le Dauphiné Libéré lors du Conseil Métropolitain du 18 décembre. Il a réaffirmé la volonté du groupe ADIS de « prendre en compte les difficultés des entreprises et les préoccupations des habitants qui ne trouvent pas de travail« , et donc la nécessité de « développer une économie durable tout en ayant une attention toute particulière pour les populations les plus fragiles ». Le maire de Champ-sur-Drac a également rappelé que le groupe ADIS « travaille et agit en dehors de tout clivage politique ».

Retrouvez cet entretien en intégralité sur le site du Dauphiné Libéré

Place GRE’NET : La Métropole Grenobloise en route vers la transition énergétique

EN BREF – Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, et Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, ont signé le 22 juillet dernier, à Paris, la convention « Territoires à énergie positive pour la croissance verte ». Son objectif : encourager la métropole grenobloise dans son projet de transition énergétique et écologique.

Retrouvez l’intégralité de cet article sur le site Place GRE’NET.

1 2 3