Lettre d’information n°22 du groupe ADIS

Bonjour à tous,

Après une coupure estivale bienvenue, nous entamons cette rentrée 2017 avec inquiétude. Les annonces du gouvernement sur la diminution des contrats aidés et les débats à venir sur l’exonération de la taxe d’habitation soulèvent de nombreuses interrogations sur l’avenir de nos collectivités territoriales. Ces mesures, qui s’inscrivent dans la continuité des baisses très importantes des dotations que nous subissons depuis 2012, font porter un risque réel à la santé financière de nos collectivités territoriales et mettent en danger les services publics essentiels qu’elles portent au quotidien. La prise de compétence GEMAPI, dont nous avons voté les modalités de transfert lors du Conseil Métropolitain du 29 septembre, est une autre de ces décisions qui impactent les finances de la Métropole, et, par ricochet, celles de nos habitants. Ce transfert, consécutif à la loi MAPTAM, va entraîner de nouvelles obligations à la Métropole, et donc de nouveaux coûts. N’étant accompagné d’aucun transfert financier de l’Etat qui permettrait de financer ces nouvelles dépenses, le Conseil Métropolitain a instauré une taxe GEMAPI à hauteur de 2,5 millions d’euros. Un montant qui permettra de couvrir en partie les nouvelles dépenses pour la Métropole, le reste étant pris en charge par le budget général. Cette solution, qui n’est satisfaisante pour personne dans la mesure où elle représente une nouvelle charge pour les ménages de l’agglomération, était pourtant la seule solution envisageable. Nous pouvons d’ailleurs remercier le travail des services de la Métropole et du vice-président en charge de l’eau Christophe Mayoussier.

Ce Conseil Métropolitain a également été l’occasion de changements dans l’exécutif, avec des nouvelles fonctions pour deux membres de notre groupe : Guy Jullien, qui poursuit en tant que vice-président sa mission essentielle auprès des commerçants, des artisans et des PME, et Jean-Luc Poulet, nommé conseiller délégué aux relations communes-Métropole. Une mission d’autant plus capitale, que nous, élus du bloc communal, devrons être mobilisés contre les baisses de dotation pour défendre nos services publics de proximité.

Retrouvez l’ensemble de nos interventions ainsi que les actualités métropolitaines dans notre nouvelle lettre d’information.

 Bonne lecture !

Jacques Nivon

co-président du groupe ADIS

Retrouvez la lettre d’information du groupe ADIS: prise de compétence GEMAPI, évolution de l’exécutif métropolitain etc….