Des feuilles de routes ambitieuses pour le développement durable de notre territoire

Le Conseil Métropolitain a voté lors de la séance du 10 novembre deux feuilles de routes afin de poursuivre l’objectif d’un développement durable de notre territoire.

La feuille de route déchets 2020-2030

Portée par Georges Oudjaoudi, vice-président en charge des déchets, cette feuille de route a pour objectif de dessiner la vision à long terme de la collectivité sur la politique déchets. Cette feuille de route part d’un constat, celui des mauvais résultats de notre territoire en matière de tri des déchets (39% d’erreurs de tri en 2016 dans nos poubelles) et de gaspillage alimentaire (un habitant de la Métropole jette en moyenne 12kg de nourriture par an). Afin d’améliorer ces mauvais résultats, la feuille de route déchets fixe des objectifs ambitieux à l’horizon 2030: -50% d’ordures ménagères, 2/3 des déchets recyclés, -20% de déchets produits et + de 250 emplois induits. Afin d’atteindre ces objectifs, plusieurs actions seront menées par la Métropole, que vous pouvez retrouver dans la vidéo ci-dessous.

Jacques Nivon, co-président du groupe ADIS, est intervenu lors du Conseil Métropolitain afin d’évoquer cette feuille de route qui permettra de faire face à des enjeux considérables:

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Schéma directeur énergie: la feuille de route

Tout comme la feuille de route déchets, le schéma directeur énergie, voté lors du Conseil Métropolitain du 10 novembre, propose une nouvelle ambition pour notre territoire avec notamment :

-La réduction de la consommation d’énergies d’en moyenne 21% en 2030

-Le développement de la production d’énergies renouvelables sur notre territoire (géothermie, solaire, hydro-électricité etc…)

-Une baisse de 30% de la consommation d’énergies fossiles

Jean-Luc Poulet, co-président du groupe ADIS, a souligné l’intérêt de cette démarche, en regrettant que le développement de l’énergie éolienne ne soit pas suffisamment pris en compte:

Jacques Nivon est également intervenu afin de rappeler la nécessité de soutenir tous les projets, notamment communaux, qui vont dans le sens du développement durable et de la production d’énergies renouvelables:

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *