Retour sur le conseil du 22 décembre 2017

Le conseil métropolitain qui a clos l’année 2017 a délibéré sur des sujets majeurs pour notre collectivité, notre territoire et ses habitants. Le vice-président aux finances Raphaël Guerrero a ainsi présenté un rapport d’orientations budgétaires qui entérine le maintien de l’effort d’investissement de notre collectivité, un investissement aujourd’hui vital pour le développement économique du territoire et pour atteindre nos objectifs en matière de lutte contre la précarité des ménages ou encore de transition énergétique.

Retrouvez son intervention :

A ce sujet, Jacques Nivon a tenu à réaffirmer les priorités du groupe ADIS : réhabiliter les friches industrielles, optimiser l’existant, innover dans notre façon d’occuper l’espace. « C’est là-dessus que notre Métropole doit mettre les moyens pour créer sur notre territoire les conditions d’accueil et de création de richesses ».

Retrouvez également son intervention :

Christophe Mayoussier a lui présenté deux délibérations majeures sur la politique de l’eau. Le contrat d’agglomération avec l’agence de l’eau qui formalise 5,6 millions d’euros de subventions sur un programme d’actions mené par la Métropole qui s’élève à 53M€ alors que 15 millions étaient initialement prévus. Cette diminution conséquente au projet de loi de finance 2018 met à mal le principe de « l’eau paye l’eau ».

Retrouvez son intervention :

La deuxième délibération concerne les tarifs de l’eau 2018, qui marque la poursuite de la convergence des 43 tarifs que comptait notre agglomération. Cette convergence se fait de façon progressive, afin de limiter les effets dans les communes où le tarif est le plus bas et permet des baisses déjà significatives pour les habitants qui subissent un tarif élevé.

Jean-Luc Poulet a tenu à mettre en avant l’importance de cette mesure qui symbolise la solidarité entre nos communes, en particulier pour celles de montagne où les tarifs sont les plus élevés.

Retrouvez son intervention :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *