Cœur de ville, cœur de Métropole Vizille, police métropolitaine des déchets… : retour sur le conseil du 25 mai

Plusieurs décisions importantes ont été discutées et votées, parmi celles-ci le lancement du projet Cœurs de ville, cœurs de Métropole-Vizille qui en préfigurant la restructuration du centre ancien de la commune, renforcera la 2ème centralité commerciale de la Métropole. Jean-Claude Bizec, son Maire a tenu à préciser que ce projet contribuerait à développer les synergies entre la ville et le château, à valoriser l’architecture de la place centrale et à conforter le rôle touristique de Vizille dans notre Métropole.

Retrouvez son intervention :

La création d’une police métropolitaine de l’environnement a été votée. Partie intégrante du schéma directeur pour la réduction et la valorisation des déchets, elle renforcera les moyens dont disposent les Maires en se consacrant aux incivilités telles les dépôts sauvages ou le non respect du règlement de collecte.

Le compte administratif 2017 a également été adopté. Retrouvez les interventions de Raphaël Guerrero et Jacques Nivon :

Le réaménagement de l’A480 a, par ailleurs, fait l’objet d’un protocole d’accord entre la Métropole, l’Etat, le Département de l’Isère, AREA et le SYMBHI concernant la digue des eaux claires. Il garantit le traitement d’ensemble et synchronisé des travaux de cette digue et de ceux de l’A480 et répond au double enjeu de protection contre les crues du Drac et de modernisation de l’infrastructure routière.

Retrouvez la présentation de Christophe Mayoussier :

La contractualisation financière de la Métropole avec l’Etat a enfin suscité des discussions animées. Jacques Nivon est intervenu en condamnant cette nouvelle contrainte de l’Etat en direction des collectivités.

Retrouvez son intervention :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *