//Conseil// Numothèque, centralité sud, Alpexpo… Les autres décisions du conseil du 21 décembre 2018

L’année 2018 s’est terminée sur plusieurs délibérations importantes. Retrouvez le Compte-rendu-du-conseil-metropolitain-du-21-decembre-2018 ici.

 

La numothèque de Grenoble est devenue métropolitaine : tous les habitants pourront accéder gratuitement à ses 200 000 références  : livres, musique, films, autoformation et méthodes d’apprentissage, presse, patrimoine, le tout accessible aux métropolitains à distance, depuis n’importe quel ordinateur. Ils devront au préalable être inscrits dans une bibliothèque du territoire. La première mise en service est prévue au printemps 2019.

 

La fourrière animale et son refuge du Versoud vont faire peau neuve. Les bâtiments datant de 1973 sont très vétustes et nécessitent un programme de travaux très important de sécurisation, de mise aux normes par rapport aux règles sanitaires et de performance énergétique.

 

 

Les objectifs du projet centralité sud ont été approuvés et celui-ci a été déclaré d’intérêt métropolitain : des orientations fortes pour ce projet d’aménagement qui concerne le secteur – Cours de l’Europe / Pôle Gare / Innsbruck / Les Saules – autour des enjeux de rayonnement métropolitain, d’amélioration du cadre de vie, d’innovation sociale et environnementale.

 

2 décisions importantes pour la culture scientifique, technique et industrielle ont été prises. La création de l’EPCC est actée à travers l’adoption de ses statuts. La Métropole, le Département de l’Isère, la Région Auvergne Rhône-Alpes, la COMUE Université Grenoble Alpes, l’Université Grenoble Alpes et l’Académie de Grenoble en sont les membres fondateurs. Les travaux de construction de l’équipement sur le site des Grands Moulins de Villancourt à Pont-de-Claix sont par ailleurs lancés.

 

La Métropole acte la préparation de sa candidature à l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée. Elle consiste à favoriser la création, par des entreprises de l’économie sociale et solidaire ou de l’insertion par l’activité économique, d’emplois en contrat à durée indéterminée, à temps choisi, et adaptés à des personnes qui en sont privées durablement.

 

En devenant partie intégrante de la compétence développement économique, le parc des expositions Alpexpo devient un outil métropolitain au service du rayonnement et de l’animation de notre territoire. Il fera l’objet d’un plan d’investissement partenarial ambitieux pour garantir les conditions de son attractivité.


La Métropole étend son dispositif d’aides financières en direction des professionnels pour l’acquisition de véhicules moins polluants pour accélérer le renouvellement du parc de notre territoire et répondre aux enjeux de la nouvelle zone à basses émissions. Toutes les nouvelles modalités bientôt en ligne sur le site de Grenoble Alpes Métropole. 

 

 

La gestion des parkings en ouvrage et en enclos a été confiée à la société Effia Stationnement dans le cadre d’une SEMOP. Elle devra répondre aux objectifs de la politique métropolitaine : accompagner les usagers-résidents et les pendulaires, concilier pour les visiteurs les enjeux de mobilité et d’espace public d’une part, et les enjeux d’attractivité du territoire d’autre part et renforcer l’accessibilité au centre-ville.

 

 

Les professionnels ne pourront désormais plus utiliser les déchèteries métropolitaines qui se concentreront exclusivement sur le service aux usagers domestiques. un maillage de 5 déchèteries dédiées aux professionnels sera opérationnel dès 2019. En parallèle  et afin de permettre une phase de transition sur l’année 2019, Grenoble-Alpes Métropole revoit à la hausse ses tarifs de traitement. Ceux-ci tiennent compte des coûts réels du service

Retrouvez toutes les informations ici.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *