Loading…

Conseil du 21 décembre 2018 : Retrouvez les interventions des membres du groupe ADIS

Jean-Noël Causse intervient au sujet du projet centralité sud : un important chantier urbain sur un vaste territoire actuellement très décousu, un important chantier humain car ses habitants sont majoritairement les plus en difficulté de notre territoire :

Françoise Cloteau, Geneviève Balestrieri et Jacques Nivon
interviennent au sujet du planétarium de Pont de Claix et de la culture scientifique,
technique et industrielle : la culture est un ciment, un outil de cohésion sociale et de développement de l’esprit critique essentiel pour faire vivre la démocratie.

Danielle Mantonnier,  Jacques Nivon et Jean-Marc Gauthier reviennent sur le rapport définitif de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) sur l’activité de la SEM des PFI au cours des exercices 2012-2013 à 2016-2017 : avec le soutien de l’ensemble des membres du conseil d’administration et l’appui de tous les salariés des PFI, le travail sera poursuivi pour continuer à mettre en place les recommandations de la CRC avec le souci constant du service public, aujourd’hui et à l’avenir, pour répondre aux besoins des familles. Quant aux problèmes du passé, il revient à la justice de les régler.

 

Jean-Luc Corbet intervient au sujet du transfert d’Alpexpo : de nouvelles perspectives pour cet équipement qui rentre dans le giron de la compétence économique de la Métropole avec de nécessaires travaux de remise à niveau à réaliser dans un cadre partenarial pour le faire rayonner.

Françoise Gerbier intervient au sujet du lancement des études sur la desserte ferroviaire de la région grenobloise : le RER à la grenobloise doit attirer toute l’attention de nos partenaires -Département, Région, Etat- pour la vitalité de tout notre territoire et en particulier pour l’accessibilité du territoire grand sud.

Au sujet de l’élargissement du dispositif d’aide à l’achat de véhicules moins polluants, Guy Jullien rappelle que c’est le travail de terrain mené par la Métropole qui permettra au dispositif de prendre sa vitesse de croisière.

 

Raphaël Guerrero présente le rapport d’orientations budgétaires 2019 : une stratégie financière qui tient nos objectifs de financement de l’investissement, de trajectoire des dépenses de fonctionnement, de désendettement mais aussi de stabilité fiscale.

Jacques Nivon salue une gestion rigoureuse et une stratégie financière vertueuse au service de nos ambitions, celles de mobiliser tous les leviers dont nous disposons pour faire de notre Métropole, une métropole solidaire, moteur, écologique et de proximité.

Laisser un commentaire