Loading…

La Métropole dans nos communes – 2018 : Retour sur les projets soutenus en 2018

DECEMBRE 2018

Aménagements sur la partie haute de la petite commune de Notre-Dame-de-Mésage et sur sa partie basse : sur la partie haute tout d’abord, la chaussée très dégradée de la montée Saint-Sauveur et de la place du village éponyme a été entièrement rénovée afin de sécuriser les déplacements de l’ensemble des usagers. Cela facilitera également l’écoulement des eaux pluviales, les opération de déneigement comme le déverglaçage. La voie est aujourd’hui limitée à 30Km/h, conformément à la démarche « Métropole apaisée » à laquelle la commune est partie prenante.

OCTOBRE 2018

Dans le cadre de la rénovation de sa mairie, Brié et Angonnes a opté pour une chaudière à granulés un projet soutenu par le fonds de chaleur renouvelable de Grenoble Alpes Métropole : moins d’émissions de CO2, plus d’opportunités pour la filière bois!

SEPTEMBRE 2018

Vaulnaveys le Bas : une nouvelle route, le renforcement du réseau d’eau potable et de défense incendie… Des travaux d’ampleur menés par la Métropole pour assurer la sécurité des habitants.

 

 

Remplacement et optimisation des réseaux d’eau potable et d’assainissement à Brié et Angonnes par la Métropole de Grenoble : près de 500 000 euros investis qui vont notamment permettre la mise en conformité du réseau de défense incendie qui était une priorité pour le Maire, Bernard Charvet.

Plus d’offres pour le Grand Sud, nouveau service expérimental sur réservation pour les Mésage… : Retrouvez les nouveautés de la rentrée mobilités dans notre Métropole.

 

Ecole rénovée à Champagnier et nouvelle chaufferie au bois : un projet aussi rendu possible par le fonds de chaleur renouvelable de l’ADEME géré par la Métropole de Grenoble!

 

 

Comme promis il y a deux ans, la Métropole a sécurisé l’alimentation en eau potable des communes de Vif, Le Gua et Varces-Allières-et-Risset.
Pour le vice-président en charge, Christophe Mayoussier et pour Jean-Luc Corbet, maire de Varces Risset et Allières c’est la force de l’échelle intercommunale qui a permis la réalisation de ces travaux d’envergure, cela, sans majoration du prix de l’eau !

 

JUIN 2018

 

Travaux de sécurisation et d’abaissement de la vitesse à l’entrée de la commune de Champ sur Drac.

 

MAI 2018

C’est le 2e plus grand chantier de l’année engagé par la Métropole en matière de sécurisation des réseaux d’eau potable de son territoire : 1 million d’euros investis par la Métropole pour restructurer entièrement le réseau desservant les hameaux du Haut de Séchilienne, précisément celui des Clots, des Blancs et des Rivaux.

Laisser un commentaire