Loading…

La Métropole s’engage dans la collecte des déchets alimentaires

En 2020, 80% du territoire de la Métropole sera couvert!

L’objectif est de valoriser cette ressource encore largement inexploitée. Les épluchures, restes de repas, pains rassis… représentent en effet 30% du poids des ordures ménagères. Dans l’agglomération, cela représente environ 18 000 tonnes par an, soit environ 60 kilos par habitant. Que faire de tous ces déchets ?

D’abord, du compost. Les déchets alimentaires sont envoyés au centre de compostage de Murianette pour être transformés en compost utilisable par les exploitations agricoles de la région. Ensuite, produire du biogaz. La Métropole a prévu de construire d’ici 2025 une unité de méthanisation sur le site de Murianette. Une partie des déchets alimentaires collectés y sera acheminée afin de produire du gaz naturel qui servira à alimenter les bus et bennes à ordures de l’agglomération. Quatre camions poubelles roulant au biogaz sont aujourd’hui en circulation. Il y en aura 32 en 2020.

En savoir plus

Laisser un commentaire