Loading…

Conseil du 27 septembre : les principales décisions

Qualité de l’air

Accélérer la transition énergétique et réduire la pollution de l’air, c’est ce qu’ambitionne la convention entre la Métropole, la Région et l’ADEME. L’objectif est d’agir ensemble par le renouvellement des appareils de chauffage au bois individuels non performants, des aides à l’achat de véhicules moins polluants à destination des professionnels mais aussi des collectivités, la conversion des chaudières au fioul et au propane non performantes, le développement de bornes de recharges électriques et bien d’autres actions encore!

Garantir un logement pour tous

La création de l’Organisme Foncier Solidaire Grenoble Alpes a été votée. L’objectif est de surmonter le problème du prix du foncier dans les opérations d’accession sociale à la propriété.
Un outil de plus pour répondre aux ambitions de notre Plan Local de l’Habitat !

Retrouvez l’intervention d’Anne Garnier

Lutte contre l’habitat indigne

Améliorer le repérage et les interventions des situations d’habitat indigne et apporter une expertise aux communes : tels sont les objectifs de la cellule du mal-logement qui sera mis en place par la Métropole et le Département afin de garantir à chacun un habitat décent.

Aménagement

Exemplarité en matière environnementale, renforcement du vivre ensemble et développement d’un pôle économique et de destination : ce sont les orientations fortes du projet Centralité Sud qui concerne 30 000 habitants sur les communes de Grenoble, Echirolles et Eybens.

Soutien aux commerces de proximité

Le conseil métropolitain a aujourd’hui adopté de nouvelles dispositions fiscales qui viennent renforcer l’engagement de la Métropole en faveur du commerce de proximité et du dynamisme de nos centres-villes et centres-bourgs !

Retrouvez la présentation de Raphaël Guerrero et l’intervention de Guy Jullien :

Déplacements dans la Grande Région Grenobloise

Une nouvelle étape a été franchie dans l’organisation des mobilités à l’échelle de la grande région grenobloise: le Conseil métropolitain a en effet délibéré en faveur du lancement d’une étude sur l’offre et la tarification pour le futur syndicat des mobilités qui regroupera 11 territoires autour  et avec la Métropole.

Retrouvez l’intervention de Françoise Gerbier :

Covoiturage

Avec une voie sur l’A48 dédiée au covoiturage et aux transports publics ainsi qu’une aide pour l’extension au parking de covoiturage « Bièvre Dauphine », la Métropole s’engage en faveur du covoiturage à l’échelle du bassin de vie et d’emploi de ses habitants pour plus de bonnes pratiques dans nos mobilités.

Retrouvez l’intervention de Jean-Luc Corbet au sujet de la convention avec le SMTC et AREA sur l’aménagement de l’A480 :

Services de l’eau

Prix maîtrisé, réseaux d’eau potable et d’assainissement entretenus, ressources protégées pour une qualité préservée : les rapports 2018 de l’eau potable et de l’assainissement sont le résultat de la mobilisation de nos équipes pour ce grand service public.

Retrouvez la présentation de Christophe Mayoussier :

Transition énergétique

L’Agence Locale de l’Energie et du Climat a été transformée en Société Publique Locale : une opportunité pour pérenniser et élargir son action et surtout permettre d’accélérer la rénovation énergétique du bâti sur notre territoire.

Retrouvez l’intervention de Jocelyne Béjuy :

Soutien à l’innovation

Favoriser la création et le développement technologique, tel est l’objectif du soutien aux pôles de compétitivité. Pour le groupe ADIS,  il est fondamental de mettre en place des avances remboursables pour améliorer le soutien à l’innovation et l’utilisation des ressources publiques.

Retrouvez l’intervention de Guy Jullien :

Alpexpo

Les élus ont examiné le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur l’activité d’Alpexpo entre 2009 et 2017. Le groupe ADIS souhaite que des poursuites juridiques soient entamées afin de lever tout doute sur certaines pratiques de gestion soulevées par le rapport.

Retrouvez l’intervention de Jean-Luc Corbet :

Stade des Alpes

Il ne sera désormais plus géré par une société privée qui représentait un coût très élevé pour la collectivité. Il reste à présent un travail important pour que les deux clubs résidents s’entendent et surtout s’impliquent pour co-gérer cet équipement.

Retrouvez l’intervention de Jean-Luc Corbet :

 



Laisser un commentaire