Loading…

La future ZFE élargie à 27 communes en février

Dans la métropole grenobloise, le transport de marchandises constitue une source importante de pollution de l’air. Il pèse ainsi pour 33 % des particules fines (PM10) et 48% des oxydes d’azote (NOx) émis par le secteur des transports.

La ZFE : une tendance nationale

Afin d’améliorer la qualité de l’air, au bénéfice de la santé des habitants et de l’attractivité du territoire, la Métropole et 14 autres agglomérations françaises se sont engagées en octobre 2018, au travers d’un Pacte avec l’État, à mettre en place une Zone à faibles émissions (ZFE).

L’État s’engageant de son côté à faciliter la mise en oeuvre de telles zones, ainsi que les actions en faveur de la qualité de l’air, à l’image de voies de circulation dédiées aux transports en commun ou au covoiturage.

17 communes supplémentaires

Le 2 mai 2019, Grenoble-Alpes Métropole avait instauré sur 10 communes une ZFE. Cette ZFE sera élargie en février 2020 à 17 communes supplémentaires, soit un total de 27 communes métropolitaines.

Lire la suite

Laisser un commentaire