Conseil Métropolitain du 4 novembre – révision du CPER

Le conseil métropolitain du 4 novembre a débuté par la révision du Contrat Plan État Région (CPER). À ce sujet, le président du groupe ADIS Jacques Nivon a souligné:

j_nivon

« L’enveloppe financière inchangée retenue par la Région dont on peut se satisfaire, tout comme les deux grands objectifs stratégiques priorisés structurant le territoire que sont l’emploi et la transition écologique et énergétique. Il y a avec la réorientation des crédits de la Région sur ces aspects un véritable levier pour dynamiser notre Métropole, renforcer son attractivité, relever les défis économiques, sociaux et environnementaux. Ceux-ci sont clairement déclinés dans le contrat révisé et nous les partageons pleinement. Nous avons notamment relevé la promotion de l’offre foncière et immobilière à vocation économique par la requalification des zones d’activités anciennes et des friches industrielles dans un contexte Métropolitain d’offre foncière limitée.

Pour financer nos politiques nous avons plusieurs choix, et le seul qui permette de créer de l’emploi et des ressources financières est celui de l’activité économique. C’est cet aspect que nous soutenons et soutiendrons fortement.

Nous souscrivons également pleinement aux choix de ce CPER sur la réhabilitation thermique du parc de logements publics et du parc de logements privés, ainsi qu’à l’ensemble des mesures de valorisation énergétique. L’impact à la baisse sur les charges locatives sera sensible et contribuera à réduire ainsi notre empreinte carbone. Sur ces deux volets du CPER nous serons particulièrement attentifs. Les débats budgétaires à venir seront l’occasion de faire considérer ces financements Régionaux comme un abondement aux sommes déjà affectées sur les volets économiques et environnementaux par la Metro ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *